Google
www.decouvrir-thailande.com Web

LE SHOPPING EN THAILANDE

La Thaïlande figure parmi les destinations privilégies de l’Asie du Sud-Est pour réaliser de bonnes affaires et ramener des souvenirs à un excellent rapport qualité-prix.

Porté par un taux de croissance annuelle en augmentation et soutenu par S.M. la Reine Sirikit au travers de sa fondation " Support " créée en 1976, l’artisanat thaï offre un large éventail de produits de toute sorte.

Qu’ils soient le fruit d’un artisanat traditionnel séculaire transmis de générations en générations ou issus de l’usage d’une technologie de pointe, ces produits offrent autant de choix que de qualité. Sur un marché traditionnel de jour ou de nuit, dans un centre commercial, dans une boutique ; les occasions de se les procurer sont également aisées et multiples.

• Tissus

La Soie

La soie thaïe est sans conteste l’une des " stars " des achats en Thaïlande. Elle passe même pour être la meilleure du monde, avec son tissage soigné, ses motifs attrayants et ses couleurs vives. Son tissage léger ou plus épais, se prête aussi bien à la confection de vêtements, écharpes ou cravates, qu’à celle de sets de table, serviettes, tapisseries ou rideaux.
Certains villages du Nord (San Kamphaen et Pasang qui produisent la majorité des soiries et cotons de Chiang Maï) et du Sud (Phumriang, réputé ses vêtements de soie brodés d’argent) sont particulièrement actifs. Mais c’est dans la région du Nord-Est autour de Nakhon Ratchasima (Khorat), Khon Kaen, Roi Et et Udon Thani, que l’on trouve la technique la plus originale : pratiquée pour la soie " mat-mee ", cette technique consiste à teindre les fils de diverses couleurs et somptueux motifs avant tissage.
Une fête rend hommage à ce fabuleux tissu, la Fête de la Soie : 10 jours et 10 nuits de festivités à Khon Kaen (Nord-Est), de fin novembre à début décembre.

Coton et batik

Egalement tissé à la main dans des teintes infinies, le coton est une étoffe fort appréciée pour la réalisation de vêtements, linge de maison, ou accessoires divers. Les tribus du Nord sont particulièrement habiles dans le tissage de ce textile, surtout dans la production de batik aux couleurs éclatantes et superbes motifs.

Osier et rotin

Le mobilier en osier ou rotin de la Thaïlande est fort apprécié pour la touche exotique qu’il produit, son élégance, sa robustesse et ses styles et modèles différents. Certains meubles peuvent être réalisés sur commande.

• Céramique

Un grand choix de poteries tournées à la main est offert dans tout le pays : services de table, vases, lampes, grandes jarres ou figurines.
Près de mille ans d’exercice donnent lieu à la réalisation d’objets de première qualité, dans des styles d’inspiration locale ou chinoise, classique ou contemporaine. Les objets les plus connus sont les céladons verts d’eau fabriqués notamment dans la région de Sukhothaï, les céramiques chinoises bleues et blanches et les céramiques Benjarong résultant de la tradition thaïe.

Nielles

Le niellage est un art originaire d’Europe pratiqué en Thaïlande depuis plusieurs siècles. Il s’agit de graver sur des objets en or ou en argent, des motifs qui seront ensuite comblés par du nielle, alliage de plomb, d’argent, de cuivre et de soufre. Cet art délicat donne naissance à de magnifiques objets, tels que des écrins à bijoux, plateaux ou vases. On en trouve surtout à Bangkok (Centre) et à Nakhon Si Thammarat (Sud), première province thaïlandaise à pratiquer cet art depuis plus de sept siècles.

• Métaux

Cuivre et bronze

Les techniques utilisées pour le travail de ces matières, sont la parfaite illustration de l’association de méthodes traditionnelles et de récentes innovations : pour en prolonger la longévité et en conserver l’éclat, les objets sont recouverts d’une couche de silicone. Ils sont pratiques ou décoratifs, de style classique ou contemporain, les plus courants étant des articles de la table, ou des sculptures d’animaux ou personnages.

Etain

L’étain constitue l’une des richesses naturelles de la région Sud de la Thaïlande. Cet alliage offre de nombreuses possibilités de façonnages, gravures, ou décorations en relief : assiettes, boîtes, flasques de poche ou vases sont les objets les plus courants.

Argent

C’est à Chiang Maï que le travail de l’argent est le plus répandu. Le métal est martelé pour donner naissance à de multiples objets aux motifs en relief.

Or

Favorisée par la dextérité des artisans et leur coût abordable, mais aussi par la normalisation des prix du précieux métal, l’orfèvrerie thaïe offre une gamme d’articles de premier choix à tous les prix. Ces articles et bijoux sont disponibles dans les boutiques de Bangkok, notamment dans le Quartier Chinois où Yaowarat Road est célèbre pour ses centaines de boutiques d’or.

• Pierres précieuses

La Thaïlande est l’un des plus gros exportateurs de gemmes du monde. Une industrie de taille de pierres s’est développée, soit à partir de pierres locales, soit de pierres importées. A Bangkok où s’élève le Jewelry Trade Centre sur 55 étages, la taille et le polissage de pierres précieuses constituent l’une des activités majeures. Sur la Côte Est également, les provinces de Chanthaburi et Trat sont réputées pour leurs saphirs et rubis, ainsi que les marchés de pierres précieuses de Hua Thung, Khlong Yaw et Khao Saming.

• Laques

L’artisanat en laque est une spécificité d’Extrême-Orient. Les objets produits en Thaïlande, en particulier à Chiang Maï et dans le Nord, sont de bonne qualité. Ils sont d’abord façonnés dans du bambou ou du bois avant d’être recouverts de plusieurs couches de laque. Bracelets, bols, boîtes, plateaux, assiettes ou vases sont ensuite gravés, finement décorés, puis polis.

• Fleurs

Les forêts thaïlandaises regorgent d’une variété considérable d’orchidées qui par le biais de savants et délicats traitements parviennent à être produites en dehors de leur milieu naturel sauvage. Les croisements ont ainsi donné jour à plus de mille espèces, cultivées dans des fermes spécialisées. Munies d’une petite réserve d’eau, elles peuvent être aisément transportées.
Les fleurs et plantes artificielles font également l’objet de superbes créations qui se confondent avec les naturelles.

• Poupées et jouets

Le vaste assortiment de poupées et personnages à la garde robe très soignée raviront enfants et collectionneurs. La fabrication de poupées en Thaïlande remonte en fait à plusieurs siècles.
A noter que les poupées destinées aux enfants répondent aux normes de sécurité internationales.

• Prêt-à-porter

La Thaïlande compte parmi les principaux producteurs de prêt-à-porter : jeans et t-shirts d’excellente qualité, ainsi que des produits plus sophistiqués. Il est même possible de se faire tailler des vêtements sur-mesure parmi un grand choix de matières locales ou importées.

• Maroquinerie

Chaussures, vestes, bagagerie, ceintures, sacs, portefeuilles, serviettes – ne sont que des exemples des articles en cuir proposés dans les boutiques spécialisées dans la maroquinerie ou les échoppes de rue.

• Antiquités et peinture

On trouve en Thaïlande des antiquités locales, chinoises, birmanes ou khmers de très bonne réputation. Certaines pièces sont toutefois interdites à l’exportation ou requièrent une autorisation du Ministère des Beaux-Arts. De nombreuses boutiques sont disponibles au Centre Commercial de River City, sur New Road et autour de Bangkok.
Les amateurs de peinture ne manqueront pas de découvrir les galeries exposant des œuvres d’artistes locaux. L’encadrement est également de qualité et peu onéreux.


photo mariage | photographe mariage | photographe | Mariage | photographe Alpes Maritimes | photographe 06 | photographe PACA | Photographe Provence | photographe var | photographe 83 | photographe Cannes | photographe Nice | photographe Antibes | photographe Saint Raphaël | photographe Frèjus | photographe Saint Tropez | photographe Vence | photographe Saint Paul de Vence | photographe Sainte Maxime | photographe Aix en Provence | photographe Grasse | photographe Mougins | photographe Ramatuelle |