Google
www.decouvrir-thailande.com Web

Les Régions et les Provinces

La Thaïlande se divise en cinq régions dont les caractéristiques propres à chacune offrent des paysages aussi riches que contrastés : le Centre, le Nord, le Nord-Est, la Côte Est et le Sud.

--> voir la carte de Thaïlande

Ang Thong
Ayutthaya
Bangkok
Chainat
Kanchanaburi
Lopburi
Nakhon Pathom
Nonthaburi
Pathumthani
Prachuap Khiri Khan
Ratchaburi
Petchaburi
Samut Prakan
Samut Sakhon
Samut Songkhram
Saraburi
Singburi
Suphanburi
Chachoengsao
Chanthaburi
Chonburi
Nakhon Nayok
Prachinburi
Rayong
Sakaeo
Trat
Cha-am
Chumpon

Krabi,
Nakhon Si Thammarat
Narathiwat
Pattani
Phang Nga
Phattalung
Phuket
Satun
Songkhla
Surat Thani
Ranong
Trang
Surat Thani
Yala
Chiang Mai
Chiang Rai
Kamphaengphet
Lampang
Lamphun
Mae Hong Son
Nakhon Sawan
Nan
Petchabun
Phayao
Phichit
Phitsanulok
Phrae
Sukhothai
Tak
Uthai Thani
Uttaradit
Amnat Charoen
Buriram
Chaiyaphum
Kalasin
Khon Kaen
Loei
Maha Sarakham
Mukdahan
Nakhon Phanom
Nakhon Ratchasima
Nongbua Lamphu
Nong Khai
Roi Et
Sakhon Nakhon
Sisaket
Surin
Ubon Ratchathani
Udon Thani
Yasothon

Le Nord

Le Nord offre de somptueux paysages où montagnes, vallées et forêts luxuriantes se succèdent grâce aux contreforts de l’Himalaya. Du haut de ses 2 565 m, le mont Doï Inthanon dans la province de Chiang Maï est le point le plus élevé du pays. Les zones montagneuses font partie du fameux " Triangle d’Or ", point de jonction entre les frontières de la Thaïlande, du Myanmar et du Laos.

Moins adaptée que la plaine centrale pour la culture du riz en raison de sa plus grande altitude et ses pluies variables, le Nord est néanmoins une région où l’agriculture reste l’activité principale (culture de fruits et légumes). Elle produit également du bois de teck (exploitation strictement réglementée), et renferme des réserves naturelles exceptionnelles telles que les Parcs Nationaux du Doï Inthanon et de Lang Sang.

C’est dans le Nord que sont nés les premiers royaumes thaïs : Lan Na, Nan, Chiang Maï et Chiang Saen, ce qui explique la richesse de cette région en vestiges archéologiques et culturels.

Sa population vit à un rythme tranquille et se compose pour l’essentiel de fermiers, artisans et tribus montagnardes. Au niveau culinaire, le riz gluant cuit à l’étouffé ou dans du lait de coco est de rigueur, la salade de papaye verte et tous les légumes en général sont fort appréciés.

Les principales provinces du Nord sont Chiang Maï, Lampang, Lamphun, Phayao, Mae Hong Son, Nan et Phrae.

Chiang Mai
Chiang Rai
Kamphaengphet
Lampang
Lamphun
Mae Hong Son
Nakhon Sawan
Nan
Petchabun
Phayao
Phichit
Phitsanulok
Phrae
Sukhothai
Tak
Uthai Thani
Uttaradit

Chiang Maï
Principale ville du Nord, Chiang Maï fut fondée en 1296 et fut pendant longtemps le centre religieux, culturel et politique. Bien que 45 fois plus petite de Bangkok, elle compte plus de 300 temples entretenus en permanence, la plupart dans le style Lan Na.

La réputation de son artisanat n’est plus à faire : tissage de soie et coton, céramique, travail du bois, de l’argent et du rotin, confection et décoration d’ombrelles, constituent un savoir-faire séculaire transmis de génération en génération.

Découvertes incontournables à Chiang Maï et ses environs :
- Wat Phra Sing : l’un des plus beaux sanctuaires de la province datant de 1345. Il renferme une chapelle conçue dans le style classique du Nord ainsi que " Phra Bouddha ", célèbre statue de bronze du début de l’époque Lan Na (XIVe-XVe s.).
- Wat Suan Dok : construit en 1383, ce temple aux chédis blancs renferme dans une chapelle secondaire, l’une des plus grandes représentations du Bouddha du pays.
- Wat Chiang Man : le plus vieux temple de Chiang Maï.
- Wat Ku Tao : situé près du stade de Chiang Maï, ce temple possède un chédi original en forme de bulbe.
- Wat Chédi Luang : ensemble de temples qui abrite un chédi datant de 1441 mesurant jadis 90 m, partiellement détruit par un tremblement de terre en 1545.
- Wat Chet Yot : avec son chédi à 7 flêches, ce sanctuaire datant de 1458 est l’un des plus importants du pays. Il fut dessiné à Bodhagaya, site de l’Illumination du Bouddha.
- Musée National de Chiang Maï : grande variété d’anciennes représentations du Bouddha et des armes de guerre.
- L’institut d’Etudes Ethniques : installé dans le Campus Universitaire de Chiang Maï, cet institut possède un musée consacré aux tribus du Nord.
- L’Arboreum de Chiang Maï : situé à proximité de l’université de Chiang Maï, ce jardin offre une variété d’arbres et de fleurs parfaitement entretenus.
- Le Zoo de Chiang Maï : une collection d’oiseaux et mammifères d’Asie et d’Afrique.
- Les chutes de Huai Kaeo : belle cascade, non loin du zoo de Chiang Maï.
- Wat Phra That Doi Suthep : sanctuaire Bouddhiste le plus honoré du Nord. Pour y accéder, on peut gravir les 300 marches encadrées de serpents à tête de dragon ou bien prendre le funiculaire.
- Le Palais de Phu Phing : construit en 1962 à quelques kilomètres du Wat Phra That Doi Suthep à l’intention de la famille royale. Ses immenses jardins sont ouverts au public en l’absence du monarque.
- Le Village Tribal de Doi Phu : propose des objets d’ornement ou ustensiles de la vie tribale moderne.
- La falaise noire de Pha Dam : magnifique site panoramique.
- Le Centre Culturel du vieux Chiang Maï : chefs-d’œuvre de l’art Lan Na Thaï à l’honneur.
- Mae Rim : les deux attraits de cette province sont et les pépinières d’orchidées et la Ferme des Buffles. Les forêts thaïlandaises regorgent d'une variété considérable de ces fleurs. Par le biais de savants et délicats traitements, elles parviennent à être produites en dehors de leur milieu naturel sauvage. Les croisements ont ainsi donné jour à plus de mille espèces cultivées dans ces fermes spécialisées. La ferme traditionnelle de buffles préservent les traditions des fermiers d'autrefois. Aperçu de la vie à la campagne , des travaux de la ferme et dans les rizières.

Découvertes incontournables dans le reste du Nord :
- Lampang : deuxième province du Nord, connue pour ses carrioles tirées par des chevaux et son temple de bois, le plus ancien de Thaïlande.
- Wat Phra That Lampang Luang : à une trentaine de kilomètres de Lampang s’élève l’un des plus beaux temples du Nord dont l’imposant chédi de 50 m est supposé renfermer d’authentiques reliques du Bouddha.
- Le Centre de Dressage des Jeunes Elephants et L’Hôpital des Elephants : à 40 km de Lampang, on peut assister aux entraînements et spectacles de jeunes pachydermes. Non loin, se trouve un centre de soins pour éléphants blessés ou âgés.
- Mae Hong Son : importante province montagneuse aux épaisses forêts, cours d’eau et chutes spectaculaires qui abrite plusieurs ethnies. Nombreux sites de rafting et randonnées.
- Phrae : anciennes maisons de teck dans cette province rurale où la vie s’écoule paisiblement.
- Nan : petite province prospère où l’on peut admirer le Wat Phumin au Sud du Centre et le Musée National de Nan qui renferme une fabuleuse collection d’armes et statues religieuses, ainsi qu’une défense d’éléphant couleur d’ébène qui daterait du XVIIe siècle.
- San Kamphaen et Pasang : villages produisant la majorité des soies et cotons de Chiang Maï.
- Le Wat Tham Chiang Dao : renferme des grottes abritant des représentations du Bouddha.
- Doi Ang Khan : site de démonstration et de recherches sur la flore et l’agriculture des régions tempérées, ayant reçu le soutien de S.M. le roi Bhumibol Adulyadej.
- Les sources thermales de Fang et San Kamphaen : sources d’eau chaude sulfureuse.
- Le parc historique de Si Satchanalai-Chaliangdu : ce parc appartient au patrimoine mondial et renferme une collection de monuments remarquables datant de l’âge d’or thaïlandais.

Principaux événements dans le Nord :
- La Fête des Fleurs : premier week-end de février, défilés de chars et barges ornés de fleurs multicolores.
- Songkran : le nouvel an thaï où tout le monde asperge tout le monde avec de l’eau en hommage aux bienfaits de la nature.
- La Fête de la Lumière ou " Loy Krathong " : novembre, au cours de la nuit de pleine lune, commémoration de la venue sur terre du Bouddha. Féerie de lumières de milliers de lanternes de papier en forme de lotus et bougies charriées par de petites embarcations en feuilles de bananier.
- Le Festival des Ombrelles de Bo Sang.
- Le Festival des Artisans de San Kamphaen.
- Les Régates de Nan : fin octobre, foire de deux semaines qui attire des visiteurs de tout le pays.
- La Foire d’Hiver : en fin d’année, 3 jours de compétitions sportives et élection de Miss Chiang Maï.
- La Foire au Lychee : troisième week-end de mai, exposition de produits agricoles et d’artisanat.


Le Centre

La plaine centrale abrite la richesse nationale : le riz. Le climat tropical et les nombreuses rivières qui irriguent cette région, en font l’une des terres les plus fertiles au monde, apte à produire jusqu’à trois récoltes par an. La Chao Phraya ou " mère des eaux ", rivière la plus longue (352 km) arrose la région avant de se jeter dans le Golfe de Thaïlande.

Les principales provinces de la plaine centrale sont Bangkok, la capitale du royaume, Sukhothai, Lopburi, Phitsanulok, Nonthaburi, Samut Sakhon, Nakhon Pathom, Ratchaburi et Kanchanaburi.

--> voir la carte

Le centre en détail

La Côte -Est

La côte Est s’étire sur environ 500 km, de l’estuaire de la Chao Praya jusqu’à la frontière du Cambodge. Baies et plages spectaculaires se succèdent, parmi lesquelles la réputée Pattaya, mais aussi petits villages de pêcheurs, criques tranquilles, vergers, îles et parcs nationaux peu fréquentés. Des raffineries de pétrole ainsi que des complexes industriels s’y sont également implantés. Les principales provinces côtières de l’Est sont Pattaya, Rayong, Chanthaburi et Trat.

La côte-est en détail

--> voir la carte

Le Sud

Cette étroite bande de terre dont la forme suggère la trompe d’un éléphant, s’étend jusqu’aux frontières avec la Malaisie. Elle compte plus de 2 000 km de côtes bordées à l’Est par le Golfe de Thaïlande et à l’Ouest par la Mer d’Andaman et l’Océan Indien.

Le Sud de la Thaïlande offre un paysage de plages et îles de rêve, tandis qu’à l’intérieur des terres s’élèvent jusqu’à 2 000 m, des montagnes couvertes d’une végétation exubérante.
Le sol riche et le climat tropical font que cette région se prête davantage à la culture des palmiers à huile, hévéas ou cocotiers, plutôt qu’à la riziculture.

Le Sud est après Bangkok, la région la plus prospère de la Thaïlande, avec le caoutchouc notamment, deuxième produit d’exportation après le riz. L’étain constitue également l’une des richesses naturelles de la région.

Quatorze provinces composent le Sud : Phuket, Pang Nga, Phattalung, Krabi, Trang, Surat Thani, Chumphon, Ranong, Nakhon Si Thammarat, Songkhla, Pattani, Narathiwat, Yala et Satun.

Le sud en détail

--> voir la carte

Le Nord

Le Nord offre de somptueux paysages où montagnes, vallées et forêts luxuriantes se succèdent grâce aux contreforts de l’Himalaya. Du haut de ses 2 565 m, le mont Doï Inthanon dans la province de Chiang Maï est le point le plus élevé du pays. Les zones montagneuses font partie du fameux " Triangle d’Or ", point de jonction entre les frontières de la Thaïlande, du Myanmar et du Laos.

Moins adaptée que la plaine centrale pour la culture du riz en raison de sa plus grande altitude et ses pluies variables, le Nord est néanmoins une région où l’agriculture reste l’activité principale (culture de fruits et légumes). Elle produit également du bois de teck (exploitation strictement réglementée), et renferme des réserves naturelles exceptionnelles telles que les Parcs Nationaux du Doï Inthanon et de Lang Sang.

C’est dans le Nord que sont nés les premiers royaumes thaïs : Lan Na, Nan, Chiang Maï et Chiang Saen, ce qui explique la richesse de cette région en vestiges archéologiques et culturels.

Sa population vit à un rythme tranquille et se compose pour l’essentiel de fermiers, artisans et tribus montagnardes. Au niveau culinaire, le riz gluant cuit à l’étouffé ou dans du lait de coco est de rigueur, la salade de papaye verte et tous les légumes en général sont fort appréciés.

Les principales provinces du Nord sont Chiang Maï, Lampang, Lamphun, Phayao, Mae Hong Son, Nan et Phrae.

Le nord en détail

--> voir la carte

Le Nord - Est

Dénommée l’I-san, la région du Nord-Est est le passage obligé pour tout visiteur désireux de connaître la Thaïlande dans toute son authenticité. Plus aride que les autres régions et essentiellement rurale, elle n’en demeure pas moins des plus originale et chaleureuse.

Dominé par un vaste plateau, le Nord-Est est bordé essentiellement par le Mékong qui marque la frontière avec le Cambodge et le Laos. Les zones les plus élevées abritent de magnifiques parcs nationaux.

L’héritage khmer a laissé des vestiges spectaculaires, les mieux restaurés du pays, et une culture semblable à celles du Cambodge et du Laos. La région se distingue également par sa cuisine épicée que les Thaïlandais considèrent être la meilleure du royaume (riz gluant, poisson d’eau douce cuit à la vapeur avec des légumes et accompagné d’une sauce relevée, la soupe à la queue de bœuf), sa musique, son artisanat, le tissage traditionnel de la soie et du coton, ses sites archéologiques et historiques, ses forêts de moussons et sa faune et flore très variées.

La principale capitale provinciale de l’I-San est Nakhon Ratchasima, située à 255 km nord-est de Bangkok.

Le nord-est en détail

--> voir la carte


photo mariage | photographe mariage | photographe | Mariage | photographe Alpes Maritimes | photographe 06 | photographe PACA | Photographe Provence | photographe var | photographe 83 | photographe Cannes | photographe Nice | photographe Antibes | photographe Saint Raphaël | photographe Frèjus | photographe Saint Tropez | photographe Vence | photographe Saint Paul de Vence | photographe Sainte Maxime | photographe Aix en Provence | photographe Grasse | photographe Mougins | photographe Ramatuelle |