Google
www.decouvrir-thailande.com Web

Les Régions et les Provinces

La Thaïlande se divise en cinq régions dont les caractéristiques propres à chacune offrent des paysages aussi riches que contrastés : le Centre, le Nord, le Nord-Est, la Côte Est et le Sud.

--> voir la carte de Thaïlande

Ang Thong
Ayutthaya
Bangkok
Chainat
Kanchanaburi
Lopburi
Nakhon Pathom
Nonthaburi
Pathumthani
Prachuap Khiri Khan
Ratchaburi
Petchaburi
Samut Prakan
Samut Sakhon
Samut Songkhram
Saraburi
Singburi
Suphanburi
Chachoengsao
Chanthaburi
Chonburi
Nakhon Nayok
Prachinburi
Rayong
Sakaeo
Trat
Cha-am
Chumpon

Krabi,
Nakhon Si Thammarat
Narathiwat
Pattani
Phang Nga
Phattalung
Phuket
Satun
Songkhla
Surat Thani
Ranong
Trang
Surat Thani
Yala
Chiang Mai
Chiang Rai
Kamphaengphet
Lampang
Lamphun
Mae Hong Son
Nakhon Sawan
Nan
Petchabun
Phayao
Phichit
Phitsanulok
Phrae
Sukhothai
Tak
Uthai Thani
Uttaradit
Amnat Charoen
Buriram
Chaiyaphum
Kalasin
Khon Kaen
Loei
Maha Sarakham
Mukdahan
Nakhon Phanom
Nakhon Ratchasima
Nongbua Lamphu
Nong Khai
Roi Et
Sakhon Nakhon
Sisaket
Surin
Ubon Ratchathani
Udon Thani
Yasothon

Le Sud

Cette étroite bande de terre dont la forme suggère la trompe d’un éléphant, s’étend jusqu’aux frontières avec la Malaisie. Elle compte plus de 2 000 km de côtes bordées à l’Est par le Golfe de Thaïlande et à l’Ouest par la Mer d’Andaman et l’Océan Indien.

Le Sud de la Thaïlande offre un paysage de plages et îles de rêve, tandis qu’à l’intérieur des terres s’élèvent jusqu’à 2 000 m, des montagnes couvertes d’une végétation exubérante.
Le sol riche et le climat tropical font que cette région se prête davantage à la culture des palmiers à huile, hévéas ou cocotiers, plutôt qu’à la riziculture.

Le Sud est après Bangkok, la région la plus prospère de la Thaïlande, avec le caoutchouc notamment, deuxième produit d’exportation après le riz. L’étain constitue également l’une des richesses naturelles de la région.

Quatorze provinces composent le Sud : Phuket, Pang Nga, Phattalung, Krabi, Trang, Surat Thani, Chumphon, Ranong, Nakhon Si Thammarat, Songkhla, Pattani, Narathiwat, Yala et Satun.

Chumpon
Krabi,
Nakhon Si Thammarat
Narathiwat
Pattani
Phang Nga
Phattalung
Phuket
Satun
Songkhla
Surat Thani
Ranong
TrangSurat Thani
Yala

Principales découvertes dans le Sud :

Phuket et ses environs

- Phuket : avec ses 810 km2 au cœur de la mer d’Andaman, Phuket est la plus grande île de la Thaïlande. Surnommée la " Perle du Sud ", cette province se distingue à plus d’un titre du reste du pays : climat, industries, ethnies (45% de Malais) et religion (35% de musulmans). Son architecture de style sino-portugaise remonte au début du siècle.
L’accès facilité grâce à un pont, ses plages de sable blanc, ses centres de plongée et infrastructures portuaires de premier plan, ses complexes hôteliers en font une des destinations touristiques privilégiées du pays, la période la plus agréable allant de novembre à février.
- Statue de Thao Thepkasattri et Thao Sisunthon : monument le plus réputé de Phuket en hommage aux deux héroïnes qui se rallièrent aux insulaires pour repousser l’ennemi birman en 1785.
- Le Village Thaï : cuisine régionale typique (particulièrement épicée), artisanat et spectacles traditionnels.
- Plages Maï Khao (la plus longue de Phuket) et Nai Yang.
- Temples Bouddhiques Wat Phra Thong (érigé pour protéger un Bouddha partiellement enterré qui serait en or, découvert par un paysan), Wat Chalong (abrite des statues des deux moines les plus vénérés de Phuket).
- Le Centre de Recherche Biologique et l’Aquarium de Phuket : situé au Cap Phanwa, ce centre abrite des espèces aquatiques étonnantes.
- Les Fermes aux Perles : avec une autorisation spéciale, on peut visiter ces fermes situées sur des îles autour de Phuket, telles que Nakha et Rang Yai.
- Les Chutes Ton Sai Parc Forestier et le Parc National Khao Phra Thaeo : gibbons, macaques, ours, porcs-épics, reptiles et oiseaux cohabitent dans ce cadre de verdure et cascades, où certaines essences telles que le yang, dépassent 40 m de haut.
- Les Plages de Surin, Sing Cape, Kamala (avec son Phuket FantaSea, parc à thème de 70 ha), Patong (plage la plus aménagée de Phuket, activités nautiques, boutiques, restaurants de fruits de mer), Karon, Kata, Nai Han, Rawai (plage réputée pour ses " gitans de la mer ", probablement les plus anciens habitants de Phuket dont certains vivent encore sur leurs bateaux dans la mer d’Andaman), Chalong Bay (et ses excellents restaurants de fruits de mer).
- Pang Nga Bay : déclarée réserve maritime nationale, cette baie est constituée d’une centaine d’îlots calcaires aux formes étonnantes dont certains sont creusés de grottes aquatiques. L’une de ces îles, surnommée depuis " l’île de James Bond ", servit de décor à une scène de " James Bond contre Dr. No ".
- Province de Krabi : les deux îles de Phi Phi sont d’une exceptionnelle beauté, en particulier Phi Phi Don, la plus grande des deux, avec ses plages idylliques et sa mer chaude où l’on peut nager au milieu de poissons et face à des récifs de corail. Le principal intérêt de la deuxième île, Phi Phi Leh, réside dans ses grottes, lieu de récolte de nids d’hirondelles en vue de la confection de la soupe aux nids, l’une des spécialités culinaires de la région.
- Province de Trang : abrite les parcs nationaux Khao Chong et Khlong Lamcham Waterfowl Park avec leurs chutes d’eau, cavernes et pistes naturelles.
- Parcs Nationaux Maritimes des îles Surin et de Similan : vastes colonies de coraux, plongée avec ou sans bouteille.

Surat Thani et ses environs :

- Surat Thani : avec une superficie de 12 800 km2, Surat Thani est la province du Sud la plus grande. Réputée pour ses délicieux poissons et coquillages ainsi que ses îles.
- L’Ecole des Singes : entraînement de singes pendant environ 3 mois pour décrocher les noix de coco, importante source de revenus.
- Wat Khao Suwan Pradit : renferme des reliques du Bouddha et offre du haut des 45 m de sa pagode, une vue splendide sur la côte.
- Suan Mok : temple de forêt de 75 ha, propice à la vie contemplative.
- Phra Borom That Caiya : cette pagode aurait 1 200 ans et renferme des reliques du Bouddha ainsi qu’un petit musée.
- Phumriang : village réputé pour son artisanat et ses vêtements de soie brodés d’argent.
- Parc National Khao Sok : jungle, chaînes de montagnes et chutes d’eau telles que celles de Sip Et Chan, Bang Hua Raed et Tan Gloy.
- Iles de Ko Samui et Ko Phangan : stations balnéaires ; criques isolées et bungalows de plage, cascades, plongée sous-marine. L’île de Samui constitue le principal attrait de la province de Surat Thani. Les plus belles plages de " l’île aux cocotiers " : Chaweng, LaMaï, Bo Phud et Mae Nam, sont sur les côtes Nord et Est.
L’île de Ko Phangan offre de nombreux centres d’intérêts, dont le Wat Khao Tham, la chute Tan Sadet, la plage de Hat Rin et le Parc National Paeng.
- Parc National Marin d’Angthong : d’une superficie de 250 km2, ce parc est constitué d’une quarantaine d’îles, la plupart présentant des masses calcaires pouvant atteindre 400 m de haut. Ces masses sont bordées de forêts tropicales et de plages telles que Ko Wua Talap ou " île de la vache qui dort ", Ko Nai Put ou " île de M. Put ", Ko Prayat ou " île économique ", Ko Mae Ko ou " l’île mère " qui renferme un lac salé couleur émeraude (Tale Nai), Ko Sam Sao ou " île du trépied ", où se trouve un immense récif de corail.
- Province de Chumphon : 222 km de côte. Province réputée pour sa soupe aux nids d’hirondelles de mer appréciée des gourmets.
- Ko Lanka Chiu et Ko Maphrao : îles où sont prélevés les nids d’hirondelles de mars à août pour la confection de la soupe aux nids.
- Ko Tao : " l’île aux Tortues " bordée de coraux ; plongée avec bouteille fort réputée.
- Les îles Mat Phon, Mat Samet, Mattra, Thong Lang, Rat.
- Les plages Hat Pharadonphap, Hat Pha Daeng, Hat Sai Ri, Hat Arunthai.
- Les baies Ao Thung Makham, Ao Thung Wua Laen.
- Province de Ranong : connue pour ses sources d’eau chaude sulfureuses d’une température constante de 65°C et sa chasse au gibier d’eau sur les îles de Sin Hai et Chang.
- Parc National Laem Son : renferme moult plages, mangroves, forêts tropicales et une vingtaine d’îles dont les plages de Prapas, Laem Son et Bang Baen.
- Khlong Nakha : renferme un sanctuaire faunesque dont la visite nécessite l’autorisation préalable du Dpt. de Protection de la Faune de la Division des Forêts Royales.
- Province de Nakhon Si Thammarat : l’une des plus anciennes cités du pays fondée au début de notre ère, dont les principaux revenus proviennent de la pêche et l’élevage de crevettes.
- Les plus belles plages de Nakhon : Khanom, Nai Phlao, Tong Yi, Hin Ngam et Sichon s’étendent sur la côte Nord.
- Le Musée National de Nakhon: le plus important de la Thaïlande après celui de Bangkok (lui même l’un des plus importants d’Asie du Sud-Est). Il abrite les tambours de bronze de Dong-Son, de somptueuses sculptures indiennes et des marionnettes d’ombre chinoises.
- Les grottes et cascades de Nakhon : Phrom Lok, Thong, Yong, Phanara, dans l’intérieur des terres.
- Le Parc National de Khao Luang : parc naturel de 570 km2 autour du plus haut pic de la péninsule, Khao Luang, qui culmine à 1 835 m. Abrite une faune et une flore d’une surprenante beauté, ainsi que des torrents, cascades et vergers.
- Wat Phra Mahathat : temple de 77 m de haut, l’un des plus vénérés de la région du Sud. Il renferme un ensemble de chapelles contenant notamment d’importantes découvertes archéologiques.
- Artisanat de Nakhon : marionnettes d’ombre chinoises, objets en vannerie, tissu " Pa Yo ", brocard tissé par les seules femmes de Nakhon.

Songkhla et ses environs

- Province de Songkhla : autrefois connue sous le nom de " Singhala ", " un lion ", en référence à la montagne s’élevant face au port dont la forme rappelle celle d’un lion, Songkhla fut un centre commercial important de la période Srivijana (VIIe-XIIIe s.) fondé par les Chinois.
- Principaux attraits de Songkhla : plage de Samila, jolie plage de sable blanc bordée de pins, le parcours de golf de Thong Yai, Khao Seng (village pittoresque de pêcheurs musulmans), l’Institut National d’Aquaculture Côtière, la Colline de Tang Khuan où s’élèvent d’anciennes pagodes et pavillons royaux, le Fort de Pak Nam Laem Sai, les temples et chédis Wat Matchimawat et Wat Jaeng, le lac Thaleh Sap Songkhla et le Musée National.
- Province de Hat Yai : la culture chinoise domine dans le centre de la ville qui compte une multitude de boutiques d’or et restaurants.
- Principaux attraits autour de Hat Yai : Wat Hat Yai Nai qui renferme un Bouddha couché de 35 m de long ; le stand de Tir de Ruchirawong ; la Chute de Ton Nga Chang ou " Chute de la Défense de l’Elephant " ; Tham Khao Rup Chang ou " la Montagne en Forme d’Elephant ".
- Province de Pattani : l’une des quatre provinces à majorité musulmane (avec Yala, Narathiwat et Satun), au bord du Golfe de la Thaïlande, réputée pour sa Mosquée centrale et ses bateaux de pêche aux figures géométriques peintes à la main.
- Province de Narathiwat : petite ville tranquille la plus au Sud de la Thaïlande habitée en grande partie par des agriculteurs et pêcheurs.
- Principaux attraits autour de Narathiwat : la plage de Narathat ; Wat Khao Kong qui renferme la plus haute statue de Bouddha du pays, Phra Bouddha Taksin Mingmongkhon, Bouddha de bronze assis haut de 25 m ; le Palais Taksin Ratchaniwet, construit à l’intention de la famille royale ouvert au public en l’absence de celle-ci ; Hat Ao Manao, jolie baie face au Palais bordée de pins ; Yakung, village réputé pour sa production de batik coloré ; Wat Chonthara Sing dans le village de Tak Bai ; île Ko Yao ; Pa Phru To Daeng, le plus grand marécage de Thaïlande qui abrite plusieurs centaines d’espèces végétales et animales ; les Chutes de Sirindhorn, Chat Warin et Bajo.
- Province de Yala : grâce à la production de caoutchouc, Yala est la plus prospère des quatre provinces du Sud à majorité musulmane. Cette population se regroupe dans les campagnes et dans un quartier urbain reconnaissable à sa mosquée moderne, plus haut édifice de la ville et plus grande mosquée du pays.
- Principaux attraits autour de Yala : Wat Khuha Phimuk dont la grotte abrite une reproduction du Bouddha Couché ; l’impressionnant barrage de Banglam ; la Chute de Sukthalai ; le Parc Forestier de Nam Tok Than To ; Betong, région montagneuse et boisée où l’influence chinoise domine et où se dresse une boîte aux lettres cylindrique de couleur rouge haute de 3 m, la seconde, dit-on, plus grande au monde.
- Province de Satun : province à majorité musulmane située au bord de l’Océan Indien en bordure de la Malaisie.
- Principaux attraits autour de Satun :
Le Parc National Maritime de Tarutao regroupe 51 îles qui offrent des points de vue exceptionnels et des sites de plongée avec ou sans bouteille au milieu de récifs de corail.
Le Parc National de Mu Ko Phetra comprend les îles Ko Phetra, Ko Khao Yai, Ko Lolobaentae, Ko Laoliang.
Le Parc National Thale Ban abrite des chutes d’eau, un lac et des forêts tropicales exubérantes.

Principaux événements dans le Sud :

- Le Festival Végétarien Chinois : en octobre, principal événement à Phuket. 10 jours de régime végétarien, cérémonies religieuses et démonstrations d’insensibilité à la douleur (se transpercer par exemple la joue avec une tige de métal ou marcher sur la braise.
- Les Régates de la Coupe du Roi : en décembre. Des yachtmen en provenance de pays voisins s’affrontent pour remporter des trophées royaux.
- Le Triathlon de Phuket : en décembre. Rassemble des athlètes de niveau international dont les vainqueurs se qualifient pour le renommé triathlon de Hawaï.
- La Foire du Ramboutan : août. Foire en l’honneur de ce fruit à la chair translucide et sucrée qui rappelle celle du lychee ou du raisin, planté pour la première fois en 1926 à Surat Thani. Expositions de produits locaux et démonstrations des " élèves " de l’Ecole des Singes entraînés à décrocher les noix de coco.
- Le Festival Chak Phra : mi-octobre, à Surat Thani. Commémoration de la venue sur terre du Bouddha.
- Prapeni Duean Sip ou " Festival de la 10e Lune " : tous les 3 ans, fin sept. ou début oct., 10 jours d’hommage aux ancêtres avec des cérémonies religieuses autour de Wat Phra Mahathat dans la province Nakhon Si Tammarat.
- Ha Pha Khun That : fin fév.-début mars. Cérémonie commémorative de 3 jours autour de Wat Phra Mahathat en hommage aux reliques Bouddhiques vénérées.
- La Foire aux Fruits de Longkong : octobre. Expositions de produits locaux et spectacles régionaux.
- La Fête de la Déesse Chinoise Tomo : fin avril, à Sungai-Kolok. Processions religieuses, danses du lion et du dragon.


Le Centre

La plaine centrale abrite la richesse nationale : le riz. Le climat tropical et les nombreuses rivières qui irriguent cette région, en font l’une des terres les plus fertiles au monde, apte à produire jusqu’à trois récoltes par an. La Chao Phraya ou " mère des eaux ", rivière la plus longue (352 km) arrose la région avant de se jeter dans le Golfe de Thaïlande.

Les principales provinces de la plaine centrale sont Bangkok, la capitale du royaume, Sukhothai, Lopburi, Phitsanulok, Nonthaburi, Samut Sakhon, Nakhon Pathom, Ratchaburi et Kanchanaburi.

--> voir la carte

Le centre en détail

La Côte -Est

La côte Est s’étire sur environ 500 km, de l’estuaire de la Chao Praya jusqu’à la frontière du Cambodge. Baies et plages spectaculaires se succèdent, parmi lesquelles la réputée Pattaya, mais aussi petits villages de pêcheurs, criques tranquilles, vergers, îles et parcs nationaux peu fréquentés. Des raffineries de pétrole ainsi que des complexes industriels s’y sont également implantés. Les principales provinces côtières de l’Est sont Pattaya, Rayong, Chanthaburi et Trat.

La côte-est en détail

--> voir la carte

Le Sud

Cette étroite bande de terre dont la forme suggère la trompe d’un éléphant, s’étend jusqu’aux frontières avec la Malaisie. Elle compte plus de 2 000 km de côtes bordées à l’Est par le Golfe de Thaïlande et à l’Ouest par la Mer d’Andaman et l’Océan Indien.

Le Sud de la Thaïlande offre un paysage de plages et îles de rêve, tandis qu’à l’intérieur des terres s’élèvent jusqu’à 2 000 m, des montagnes couvertes d’une végétation exubérante.
Le sol riche et le climat tropical font que cette région se prête davantage à la culture des palmiers à huile, hévéas ou cocotiers, plutôt qu’à la riziculture.

Le Sud est après Bangkok, la région la plus prospère de la Thaïlande, avec le caoutchouc notamment, deuxième produit d’exportation après le riz. L’étain constitue également l’une des richesses naturelles de la région.

Quatorze provinces composent le Sud : Phuket, Pang Nga, Phattalung, Krabi, Trang, Surat Thani, Chumphon, Ranong, Nakhon Si Thammarat, Songkhla, Pattani, Narathiwat, Yala et Satun.

Le sud en détail

--> voir la carte

Le Nord

Le Nord offre de somptueux paysages où montagnes, vallées et forêts luxuriantes se succèdent grâce aux contreforts de l’Himalaya. Du haut de ses 2 565 m, le mont Doï Inthanon dans la province de Chiang Maï est le point le plus élevé du pays. Les zones montagneuses font partie du fameux " Triangle d’Or ", point de jonction entre les frontières de la Thaïlande, du Myanmar et du Laos.

Moins adaptée que la plaine centrale pour la culture du riz en raison de sa plus grande altitude et ses pluies variables, le Nord est néanmoins une région où l’agriculture reste l’activité principale (culture de fruits et légumes). Elle produit également du bois de teck (exploitation strictement réglementée), et renferme des réserves naturelles exceptionnelles telles que les Parcs Nationaux du Doï Inthanon et de Lang Sang.

C’est dans le Nord que sont nés les premiers royaumes thaïs : Lan Na, Nan, Chiang Maï et Chiang Saen, ce qui explique la richesse de cette région en vestiges archéologiques et culturels.

Sa population vit à un rythme tranquille et se compose pour l’essentiel de fermiers, artisans et tribus montagnardes. Au niveau culinaire, le riz gluant cuit à l’étouffé ou dans du lait de coco est de rigueur, la salade de papaye verte et tous les légumes en général sont fort appréciés.

Les principales provinces du Nord sont Chiang Maï, Lampang, Lamphun, Phayao, Mae Hong Son, Nan et Phrae.

Le nord en détail

--> voir la carte

Le Nord - Est

Dénommée l’I-san, la région du Nord-Est est le passage obligé pour tout visiteur désireux de connaître la Thaïlande dans toute son authenticité. Plus aride que les autres régions et essentiellement rurale, elle n’en demeure pas moins des plus originale et chaleureuse.

Dominé par un vaste plateau, le Nord-Est est bordé essentiellement par le Mékong qui marque la frontière avec le Cambodge et le Laos. Les zones les plus élevées abritent de magnifiques parcs nationaux.

L’héritage khmer a laissé des vestiges spectaculaires, les mieux restaurés du pays, et une culture semblable à celles du Cambodge et du Laos. La région se distingue également par sa cuisine épicée que les Thaïlandais considèrent être la meilleure du royaume (riz gluant, poisson d’eau douce cuit à la vapeur avec des légumes et accompagné d’une sauce relevée, la soupe à la queue de bœuf), sa musique, son artisanat, le tissage traditionnel de la soie et du coton, ses sites archéologiques et historiques, ses forêts de moussons et sa faune et flore très variées.

La principale capitale provinciale de l’I-San est Nakhon Ratchasima, située à 255 km nord-est de Bangkok.

Le nord-est en détail

--> voir la carte


photo mariage | photographe mariage | photographe | Mariage | photographe Alpes Maritimes | photographe 06 | photographe PACA | Photographe Provence | photographe var | photographe 83 | photographe Cannes | photographe Nice | photographe Antibes | photographe Saint Raphaël | photographe Frèjus | photographe Saint Tropez | photographe Vence | photographe Saint Paul de Vence | photographe Sainte Maxime | photographe Aix en Provence | photographe Grasse | photographe Mougins | photographe Ramatuelle |